Tél: 04 91 74 10 10
Google My business facebook instagram linkedin

rdv

Contact Prendre rdv
Contact Demande de rappel

La reconstruction de la poitrine après un cancer du sein dans le but de retrouver une féminité

Angelina Jolie a eu le courage de braver la menace d'un cancer par des opéra­tions radi­cales. Une promesse faite à sa mère, mais aussi une preuve d'amour à l'atten­tion de ses enfants. Grace à la détection de la présence du gène BRCA1, il a été possible de prévoir que son cancer était géné­tique­ment program­mé à plus de 70%.

Le traitement chirurgical grâce à une double mastec­to­mie accompagné d'une reconstruction dans le même temps a réduit ce risque de façon considérable en le rapprochant de zéro.

Elle a surtout montré et démontré à toutes ces femmes dans la crainte qu’il n’y a pas de fatalité mais du courage.
Elle a aussi montré aux yeux du grand public au travers d’un film son corps recousu par une chirur­gie répa­ra­trice.

Mon but, le but de la chirurgie n’est pas uniquement de cacher une blessure mais aussi de vous accompagner psychologiquement, ces deux composantes sont indissociables.

Lors d’une annonce de diagnostic il est important de vous expliquer que la reconstruction avec des procédés fiables doit toujours être envisagée. Elle a pour but de redonner une forme et un volume harmonieux au sein amputé et ainsi améliorer la qualité de vie et l’image corporelle.

Cette reconstruction mammaire fait partie intégrante du traitement du cancer du sein. Elle peut dans certains cas être pratiquée en même temps que la mastectomie (reconstruction mammaire immédiate), mais est encore souvent débutée 6 mois à 1 an après la fin de la radiothérapie (reconstruction mammaire différée).

Le processus dure en moyenne 1 an, comprenant plusieurs étapes. L’objectif est de restaurer une enveloppe cutanée, une forme et un volume mammaire les plus naturels possible.

Retour

Prendre un rendez-vous avec Doctolib